Divers

Analyse

Enjeux maritimes et portuaires du Canada

Article gratuit

L'immensité du Canada est toute aussi maritime que terrestre. Le pays est le deuxième plus grand état au monde et dispose de la longueur de côtes la plus importante, notamment grâce à l'immense archipel arctique. Néanmoins, les façades portuaires sont au regard de cette géographie bien étroites. À l’Est, les ports des provinces atlantiques sont éloignés de l’hinterland intérieur laissant aux ports principaux du Saint-Laurent cette vocation. À l’Ouest, l’occupation humaine de la Colombie-Britannique est parcellaire et seule Vancouver émerge comme ville et grand port. Aux deux bouts du pays, c’est dans la concurrence américaine que l’on s’inscrit avec comme allié le puissant système ferroviaire canadien. Si le peuplement et l’industrialisation du Canada n’alimentent pas d’énormes volumes portuaires, les exportations des matières premières cultivées ou extraites représentent des gisements de fret colossaux. Ressources et transport maritime trouvent maintenant une nouvelle dimension aux enjeux nordiques interrogeant le Canada sur cette contradiction entre un grand pays et une nation relativement plus modeste.

LIRE LA NOTE DE SYNTHESE DE L'ISEMAR

_______________________________________________


L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

- Plus d'informations sur le site de l'ISEMAR