Histoire Navale

Actualité

Les Russes remontent la cargaison d’un Liberty Ship coulé en 1945

La marine russe a  procédé à une opération de récupération de matériels américains immergés depuis plus de 70 ans en mer Blanche. Différents équipements, dont un char Sherman, ont ainsi été remontés par une gabare du type Kashtan. Ils proviennent de l’épave du Thomas Donaldson. Ce navire est un ancien Liberty Ship, nom pris par les cargos réalisés en grande série par les Etats-Unis au cours de la seconde guerre mondiale afin d’acheminer du matériel militaire sur les théâtres d’opérations, notamment en Europe, et qui ont aussi été utilisés pour soutenir l’Union soviétique contre l’armée allemande.

 

Un Liberty Ship (© : US OFFICE OF WAR INFORMATION) 

 

C’était le cas du Thomas Donaldson, qui faisait partie du convoi JW-65, composé d’une vingtaine de navires chargés de fret militaire destiné à l’armée rouge. Le 20 mars 1945, alors que les bâtiments longeaient la péninsule de Kola, le sous-marin allemand U 968 torpilla le Thomas Donaldson, causant sa perte. La majorité de l’équipage, composé de près de 70 marins, parvint à évacuer le navire.

Les matériels remontés par la flotte du Nord seront exposés dans des musées en Russie.

Pour mémoire, l’aide des Etats-Unis et du Royaume-Uni à l’URSS a représenté de 1941 à 1945 quelques 80 convois et 1400 navires. Ceux-ci partaient d’Islande puis d’Ecosse afin de rallier Mourmansk ou Arkhangelsk. Présentés comme essentiels pour l’effort de guerre russe, les convois de l’Arctique étaient considérés comme extrêmement dangereux par les marins. Les conditions de navigation étaient extrêmement difficiles et, en cas d’attaque, les équipages avaient peu de chances de s’en sortir si leur navire sombrait.  Une centaine de bateaux alliés participant à ces convois furent coulés, dont 85 cargos et pétroliers.

Marine russe