Construction Navale

Actualité

Meyer Werft met sur cale le World Dream

La cérémonie officielle de mise sur cale du World Dream s’est déroulée le mardi 10 janvier au chantier Meyer Werft de Papenburg. Il s’agit du second paquebot commandé au constructeur allemand par le groupe asiatique Genting Hong Kong pour sa filiale Dream Cruises. Prévu pour être achevé à l’automne prochain, ce nouveau navire, dont l’assemblage des 92 blocs a en fait déjà débuté depuis un moment (la coque est réalisée en sections), est le sistership du Genting Dream, livré le 12 octobre par Meyer Werft et qui a été inauguré le mois suivant en Chine, où il est basé. Long de 335 mètres pour une largeur de 39.7 mètres et une jauge de 151.300 GT, ce paquebot compte 1674 cabines, dont 75% offrent une vue sur la mer.

Spécialement conçus pour répondre aux attentes du marché asiatique, en particulier chinois, ces unités doivent permettre au groupe Genting de renforcer sa présence dans cette région. Spécialement créée avec ces deux premiers navires pour servir un segment plutôt premium, Dream Cruises est complémentaire de Star Cruises, autre filiale de Genting lancée en 1993 et que le groupe va repositionner sur le « mass market ». Pour cela, deux nouveaux géants de 204.000 GT et 2500 cabines ont été commandés aux chantiers allemands MV Werften, que Genting a spécialement rachetés en 2016 afin de conduire son plan d’expansion dans la croisière. Il est d’ailleurs plus que probable qu’à l’avenir, ils se chargent également de la réalisation des futurs bateaux de Dream Cruises.

Meyer Werft Genting (MV Werften, Star Cruises)