Défense

Actualité

Mission Jeanne d’Arc : Des troupes anglo-saxonnes sur le Mistral

C’est une mission Jeanne d’Arc exceptionnelle que va réaliser à partir de février le bâtiment de projection et de commandement Mistral, accompagné de la frégate Courbet. Pour la première fois, un BPC embarquera au cours de ce déploiement non seulement des unités de l’armée de Terre, mais aussi des Marines américains et britanniques. En tout, quelques 600 militaires devraient prendre place sur le Mistral, y compris ses 180 membres d’équipage et environ 120 officiers élèves (dont 71 de l'Ecole navale) qui vivront là leur première grande expérience à la mer dans un cadre résolument interarmées et international.

D’une durée de plus de quatre mois, avec un retour à Toulon prévu en juillet, cette mission Jeanne d’Arc verra le groupe amphibie évoluer en Méditerranée, mer Rouge, océan Indien et jusque dans le Pacifique, en particulier à Guam, où l’armée américaine dispose d’une importante base. Chemin faisant, le Mistral et le Courbet devraient logiquement passer en mer de Chine, où la France comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni, tient à marquer depuis plusieurs années son attachement à la liberté de naviguer dans des eaux internationales que Pékin considère comme son pré-carré.

 

La frégate Courbet (© MARINE NATIONALE)

Marine nationale