Construction Navale

Reportage

Première immersion à bord du MSC Meraviglia

Vendredi après-midi, quelques heures avant sa mise à l’eau aux chantiers de Saint-Nazaire, nous avons pu visiter le MSC Meraviglia. Livrable fin mai 2017, le nouveau fleuron de la compagnie italo-suisse est encore très loin d’être terminé. Cloisons et sols nus, câbles en train d’être tirés, tuyauterie et autres éléments en instance de montage… Achevé à 60%, il nécessite encore plusieurs millions d’heures de travail avant d’être fin prêt à accueillir ses premiers passagers.

Mais déjà,  au cœur de l’immense structure métallique, qui pèse autour de 35.000 tonnes et en fera le double une fois achevée, les grands espaces sont réalisés et, même s’ils ne sont pas encore « habillés », on apprécie les volumes et l’on devine à quoi ressemblera ce vaste chantier une fois achevé. Une visite très intéressante qui laisse entrevoir un navire bien parti pour devenir une grande réussite.  

 

Le MSC Meraviglia dans le bassin C après sa mise à l'eau (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Vous remarquerez sur les photos que l’intérieur du navire est vide d’ouvriers au travail, ce qui est normal puisque, dans le cadre des procédures de mise à l’eau, les équipes de STX France et de ses sous-traitants (1800 personnes à bord la veille) venaient de quitter le MSC Meraviglia, laissant derrière elles, et c’est à souligner, un bateau remarquablement propre.  

2246 cabines et suites

Premier d’une nouvelle série de paquebots, les plus gros construits jusqu’ici pour MSC Cruises, le MSC Meraviglia mesure 315.8 mètres de long, sa largeur atteignant 51.8 mètres au niveau des superstructures (43 à la flottaison) et sa hauteur 65 mètres. Le navire, dont la jauge est de 167.600 GT, comptera 2246 cabines et suites, avec une capacité maximale de 5714 passagers, servis par 1536 membres d’équipage. Alors qu’une grande partie des cabines seront dotées d’un balcon privatif, le Meraviglia disposera pour la première fois, chez MSC Cruises, de suites en duplex avec chambre à l’étage, salon/salle à manger au rez-de-chaussée et grande terrasse équipée d’un jacuzzi. On notera que le chantier dispose d’un espace où les grandes catégories de cabines sont reproduites à l’identique. De véritables « cabines témoins » qui servent à valider les derniers détails avec l’armateur. Nous avons notamment pu y voir une cabine classique avec balcon et une suite standard du MSC Yacht Club dotée d’équipements de sport (système mural et vélo sur le balcon).

 

Suite du MSC Yacht Club (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Réalisées dans une usine dédiée de STX France située à une dizaine de kilomètres du chantier, la plupart des cabines, standardisées, arrivent sous forme de modules préfabriqués. Elles sont érigées par des monte-charges jusqu’aux différents ponts arborant déjà les futurs balcons. Les cabines pénètrent dans la superstructure par des brèches puis sont roulées jusqu’à leurs emplacements finaux et branchées aux circuits (électricité, eau…). Plusieurs centaines de cabines sont déjà en place, d’autres allant être installées dans les prochaines semaines dans de grands espaces pour le moment vides. Des zones que, lorsqu’on visite un navire en construction pour la première fois, on confond aisément avec celles qui accueilleront des espaces publics, tels de grands salons.

 

Les balcons des cabines (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

L’atrium et la grande promenade intérieure

Moins long mais plus volumineux que les quatre précédentes unités de la classe Fantasia (333 mètres, 140.000 GT) sorties de Saint-Nazaire entre 2008 et 2013, le MSC Meraviglia sera très différent de ses aînés.

L’atrium, qui occupe toute la largeur du navire sur 3 ponts, se distinguera par ses immenses baies vitrées s’étalant de chaque côté sur toute la hauteur de cet espace, qui donnera sur une grande promenade intérieure. Longue de 96 mètres, celle-ci accueillera des salons, des boutiques ou encore une grande chocolaterie où l’on pourra déguster des spécialités du maître français Jean-Philippe Maury et observer le travail des chocolatiers dans leur atelier. Installée sur deux ponts, la promenade du MSC Meraviglia sera surmontée d’un plafond numérique incurvé constitué de LED. Cette innovation permettra de proposer différentes ambiances, comme un éclatant ciel bleu ou une nuit étoilée.

 

L'atrium (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Image numérique du futur atrium (© MSC CRUISES)

 

 

La Promenade intérieure (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Image numérique de la future promenade (© MSC CRUISES)

 

Le théâtre et le lounge du Cirque du Soleil

Le MSC Meraviglia comprendra de nombreux bars et restaurants (12 formules de restauration), ainsi que de multiples espaces de divertissement. Il y aura notamment deux salles de spectacle. Le traditionnel théâtre, à l’avant, sera plus petit que sur les précédents paquebots de MSC Cruises, avec tout de même une capacité de près de 1000 spectateurs. Les passagers assisteront à des shows différents chaque soir.

 

 

Mais la grande nouveauté réside à l’arrière, où se trouvera un vaste lounge panoramique s’étalant sur deux ponts. Offrant une superbe vue sur le sillage du paquebot, cet espace est spécialement conçu pour les besoins du Cirque du Soleil, qui proposera à bord deux spectacles inédits spécialement imaginés pour MSC Cruises. D’une surface de 1000 m², ce lounge, d’un coût de 20 millions d’euros, sera doté des équipements les plus modernes en matière d’entertainment et aura une capacité de 450 places, dont 200 dans une partie aménagée en restaurant afin de proposer un incroyable dîner-spectacle. Les premières représentations du Cirque du Soleil à bord du MSC Meraviglia sont prévues mi-juillet 2017, soit un mois et demi après la livraison du navire. Ce laps de temps sera consacré par la célèbre troupe à la mise au point finale de ses nouveaux shows dans l’espace qui lui est réservé.

 

 

MSC Yacht Club, Spa et Fitness

La partie haute du navire accueillera le MSC Yacht Club, complexe privatif luxueux comprenant 80 cabines et suites ainsi que des espaces réservés aux membres : un salon panoramique logé au-dessus de la timonerie, un restaurant et un solarium avec piscine, bains à remous et bar.

Le centre de bien-être, installé sous le Yacht Club sur les Fantasia, est sur le MSC Meraviglia relogé à l’avant, dans la partie basse du navire. La salle de sport reste en revanche dans les hauts puisqu’elle se trouve derrière les grandes baies vitrées de la structure dominant le pont piscine principal. Le centre de fitness comprendra de nombreux équipements ainsi que deux saunas (hommes/femmes).

 

Le pont piscine (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le futur pont piscine (© MSC CRUISES)

Le futur pont piscine (© MSC CRUISES)

Le futur salon du Yacht Club (© MSC CRUISES)

 

Le pont piscines

Le pont piscines comprendra un bassin sous verrière amovible et un autre en plein air, avec un tout nouveau design pour l’aménagement du pont. Celui-ci sera très élégant, plus sobre que sur les précédents paquebots de la compagnie, avec ses sculptures et jeux de lumière, l’emploi assez important de bois et des chaises longues stylées dont les plus proches des piscines auront les pieds dans l’eau. Un écran géant fait également face à la piscine.

Vers l’arrière, le pont se prolongera par un gigantesque buffet, encore plus grand, dit-on chez STX France, que le Windjammer Café de l’Harmony of the Seas, le plus gros paquebot du monde, livré en mai dernier par le constructeur français.  

Au niveau supérieur du MSC Meraviglia est logé un vaste sun deck qui sera doté de quatre bains à remous débordant des superstructures. Autour des cheminées prendra place un vaste Aquapark avec quatre toboggans pour les enfants et adultes (le plus grand offrant un dénivelé de 12 mètres) et de nombreux jeux, dont un pont suspendu, l’Himalayan Bridge.

 

Le pont piscine avec l'emplacement de l'écran géant (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

En dessous de l’Aquapark, on trouvera une autre nouveauté chez MSC Cruises. Il s’agit d’un complexe de divertissement comprenant de nombreuses activités, dont un simulateur de Grand Prix, une salle de jeux vidéo, un bowling ou encore une grande salle polyvalente pouvant s’ouvrir sur l’extérieur et qui servira en journée de terrain de sport et en soirée de discothèque.

 

La future salle polyvalente (© MSC CRUISES)

 

Enfin, tout à l’arrière, en haut, un amphithéâtre en plein air est en cours de construction. Doté d’une piscine, il pourra accueillir de grandes soirées festives sous les étoiles.

 

L'amphithéâtre extérieur (© MSC CRUISES)

(© MSC CRUISES)

 

Avant sa mise à l'eau, le MSC Meraviglia s'est également laissé voir, au sec, dans la forme qui l'a vu naître. L'occasion d'observer les imposants pods, ces moteurs électriques placés dans des nacelles orientables, et d'apprécier le design particulier de la proue comme la forme de la carène. Celle-ci a d'ailleurs bénéficié d'un important travail d'optimisation, avec de multiples essais sur des maquettes numériques et des campagnes d'essais dans trois bassins de carène européens, dont une avec un modèle de 12 mètres de long. Il faut dire qu'entre les équipements à bord, la propulsion et l'hydrodynamisme, les objectifs sont très importants en termes d'économies énergétiques. Le MSC Meraviglia, bien que 20% plus gros que les Fantasia, ne sera ainsi pas plus gourmand en énergie. 

 

Le MSC Meraviglia juste avant sa mise à l'eau (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

- Plus de détails sur le MSC Meraviglia et ses activités dans notre article détaillé

 

 

MSC Cruises STX FRANCE (Chantiers de Saint-Nazaire)