Croisières et Voyages

Culture

Un beau livre sur la construction de l’Harmony of the Seas

Pendant près de trois ans, les chantiers de Saint-Nazaire ont vécu au rythme de la construction du plus grand paquebot du monde. L’Harmony of the Seas, livré en mai dernier à la compagnie américaine Royal Caribbean International, fut une grande aventure humaine et technique, un défi majeur comme on sait en relever depuis longtemps sur les bords de Loire.

Cette histoire est racontée dans un très beau livre, écrit par Yves Rochcongar et richement illustré grâce à 200 clichés réalisés par Bernard Biger, qui a suivi pas à pas la construction du géant dans un environnement qu’il connait bien. Car cela fait 40 ans qu’il arpente avec son appareil photo le site,  qu’il connait par cœur et dont il était salarié jusqu’en 2013. « J’ai fait toute ma carrière aux chantiers et je souhaitais, avec ce livre, mettre en avant le savoir-faire de mes anciens collègues ». Un savoir-faire unique et mondialement reconnu que Bernard Biger illustre avec ses photographies, prises de jour comme de nuit, dans les ateliers, sur les quais et dans les formes de construction où l’Harmony of the Seas est né. Du haut des portiques au fond des cales, des bureaux d'études aux entrailles  des navires en cours d'assemblage ou en finition, il a, ainsi, immortalisé le travail des techniciens, des ingénieurs, grutiers, soudeurs, charpentiers, électriciens, menuisiers, décorateurs...

 

Bernard Biger et Yves Rochcongar (© CHRISTIAN ROBERT - VILLE DE SAINT-NAZAIRE)

(© BERNARD BIGER)

L’histoire, elle, est racontée par Yves Rochcongar, ancien du quotidien Ouest France, où il était en charge de la rubrique sociale. Le journaliste, qui se souvient avoir débuté sa carrière avec le lancement du porte-avions Clémenceau à Brest dans les années 50, fut par la suite un témoin privilégié de la navale, autour de laquelle il publié entre 1999 et 2007 trois ouvrages. C’est donc naturellement qu’il a accepté d’écrire le livre retraçant la construction de l’Harmony of the Seas. « Ce sont des objets fabuleux, il y a une vrai histoire technique et humaine. C’est passionnant à faire mais il faut être très rigoureux », confie-t-il. Publié par les éditions de La Martinière, « Harmony of the Seas, naissance d’un géant des mers », est un beau livre à regarder, grâce aux superbes photos de Bernard Biger. Mais, souligne Yves Rochcongar, « il est aussi fait pour être lu. Il y a dedans beaucoup d’explications sur le navire et sa construction, mais aussi des éclairages sur les différents aspects de la construction navale, le développement de la croisière, les armateurs et les grands moments de l’histoire du chantier, notamment sur le plan technique. Et puis il y a aussi beaucoup de portraits, de profils de métiers que l’on a fait parler car la construction de ces paquebots, c’est aussi une formidable aventure humaine ».

Une aventure née dans l’estuaire de la Loire il y a un peu plus de 150 ans et dans laquelle l’Harmony of the Seas représente un tournant. Car au-delà de ses dimensions hors normes, avec 362 mètres de long, ses 227.700 GT de jauge et sa capacité d’accueil de 8500 personnes, c’est aussi avec ce navire qu’un nouvel âge d’or a débuté à Saint-Nazaire, d’où sortiront dans les 10 prochaines années pas moins de 14 nouveaux paquebots.

 

STX FRANCE (Chantiers de Saint-Nazaire)